Archives par étiquette : courses

Journées du Patrimoine… nautique

En ce week-end de septembre se déroulent les désormais traditionnelles Journées Européennes du Patrimoine. Cet événement en cache un autre, bien moins médiatisé mais qui mérite une mention en terme de valorisation et de survivance du patrimoine nautique. Preuve s’il en est que le patrimoine nautique ne se perpétue pas seulement par la construction et le rassemblement de vieux gréements mais peut fort bien s’accommoder de fibre de verre et de compétitions sportives, se dispute à Belfort la finale de la 3e coupe de France de bateau-dragon. Le bateau-dragon (dragon boat) est une pirogue de course de tradition chinoise qui répond aujourd’hui à des spécification de classe internationale. Il n’a pas été décrit par Pâris qui a cependant rapporté plans et dessins d’une embarcation cousine de la côte occidentale de l’Inde, le bateau-serpent :

 

Bateau-serpent du sultan de Travancore

L’une d’elles, appartenant au sultan de Travancore, a 20 mètres de long et seulement 0m94 de large (…). Elle était montée par trente-cinq hommes, dont six ou huit étaient placés dans la partie occupée ordinairement par la cabane; dès qu’ils agirent, la pirogue vola sur l’eau en se tordant comme un serpent. La manière de pagayer est très fatigante : les hommes ont le corps incliné vers l’avant, l’une des mains, élevée et presque immobile, tient la poignée, l’autre est près de la pelle; et lorsqu’ils veulent imprimer une grande vitesse, ils donnent des coups secs et répétés, en n’enfonçant que les deux tiers de la pagaie; mais ordinairement, ils suivent un mouvement plus lent qui leur permet de travailler longtemps.
F.E. Pâris, Essai sur la construction navale des peuples extra-européens, Paris, Arthus Bertrand, s.d.

Dans une perspective comparable on pourra suivre la Molokai Hoe, course de pirogue hawaïenne (outrigger canoe) rassemblera le 9 octobre plus de 1000 rameurs du monde entier.